Développer l’intrapreneuriat

Les transformations digitales s’accompagnent d’un changement d’état d’esprit des collaborateurs et de leurs managers.

Depuis la fin des années 80, les entreprises ont pris l’habitude d’un mode de fonctionnement orienté processus, basé sur l’hypothèse que si le processus est bien défini, le produit développé ou le service rendu ne pourra être que bon.  Dans ce type d’organisation, le but des collaborateurs est avant tout de suivre le processus définit par l’organisation. La transformation digitale change ce paradigme : le but des collaborateurs devient avant tout de satisfaire le besoin du client. Le suivi d’un processus n’est plus un but en soi, mais uniquement un moyen prédéfini, pouvant être adapté, pour délivrer le bon service ou le bon produit.

Ainsi le rôle du manager n’est plus de contrôler le travail réalisé par son équipe. Il devient de définir avec l’ensemble de ses collaborateurs les objectifs à atteindre et la stratégie pour y parvenir. En s’appuyant sur une transparence de l’information, il donne les informations nécessaires à l’équipe ; Contrôler l’information ne donne plus le pouvoir. En créant une confiance réciproque, il donne à ses collaborateurs l’autonomie suffisante pour mettre en place la stratégie définie par l’équipe.

Les attentes des clients évoluant en permanence, les collaborateurs doivent adapter continuellement leurs pratiques. L’heure n’est plus à suivre un processus stable et pérenne, mais à s’adapter continuellement à de nouveaux environnements. Le manager doit acquérir des compétences de leader. La transformation digitale est un état permanent, et non pas une action ponctuelle.

Pour autant, les processus de l’organisation ne doivent pas disparaître mais doivent être de haut niveau afin de laisser aux équipes la liberté d’adapter leurs pratiques tout en restant dans le cadre de ces processus.

Ayant comme objectif la satisfaction des attentes du client final, les équipes doivent imaginer en permanence de nouveaux services et produits (le quoi), ainsi que de nouvelles manières de fournir ces services et produits (le comment). Les managers doivent leurs en donner les moyens.

par Thierry Ventadour