trianglee

Blog Quelles sont les compétences d’un bon coach d’entreprise?

Linkedin Twitter
Scroll
07/05/2020

Article d'expert

Par Thierry Ventadour

Pour identifier les compétences nécessaires à un bon coach d’entreprise, il faut répondre à une question préalable : Quels sont les objectifs, les buts, d’un coach d’entreprise ?

 

Transmettre les valeurs de l’entreprise

Le premier objectif est de transmettre les valeurs de l’entreprise. Prenons l’exemple d’une entreprise en phase de transformation Agile. Ces valeurs seront alors typiquement de deux ordres :

D’une part, des valeurs liées à l’autonomie des membres de l’entreprise.
Cette autonomie suppose la confiance et l’auto-organisation des équipes : les “sachants” sont les personnes qui font, qui sont sur le terrain. Pour être autonome, il faut également savoir travailler en équipe, être solidaire, partager ses expériences, apprendre de ses erreurs et de ses succès, prendre du plaisir à travailler ensemble et supprimer les silos.

D’autre part, les valeurs liées au focus client.
Livrer plus fréquemment en optimisant la valeur produite, mettre en place une relation collaborative avec son ou ses clients, apprendre et améliorer le produit ou le service rendu de manière continue, comprendre les attentes des clients, non exprimées dans un contrat ou un cahier des charges.

Pour déployer ces valeurs, ces changements culturels, le coach d’entreprise doit déployer des pratiques. Si nous continuons dans cet exemple de transformation Agile, la plupart des entreprises de l’industrie du logiciel déploient les pratiques et des organisations issue de Scrum, XP, Kanban, ou de frameworks comme SAFe, LeSS, Spotify.

Le coach d’entreprise doit donc avoir les compétences nécessaires pour déployer l’”être”, le changement culturel, et le “faire”, les pratiques et l’organisation.
Pour cela, il lui faut deux types de compétences : des compétences de transmission, et des compétences d’accompagnement.

Des compétences de transmission

Le coach d’entreprise doit transmettre des notions, des pratiques. Il se doit donc d’être un bon pédagogue, un bon formateur : savoir construire une formation, savoir la donner, faire comprendre le lien qui existe entre les pratiques à mettre en place (le quoi) et les valeurs associées (le pourquoi).

Un bon coach d’entreprise est également un praticien ayant l’expérience de ce qu’il coach, il doit donc avoir également des compétences de mentoring : Transmettre son expérience, ses bonnes pratiques et les erreurs à ne pas faire.

Des compétences d’accompagnement

Le coach d’entreprise doit pouvoir faire émerger la nouvelle organisation, les nouvelles pratiques à mettre en place, accompagner l’entreprise, les équipes, les personnes pour qu’elles adaptent, qu’elles façonnent les frameworks existants à leurs propres besoins. Chaque transformation est différente.

Il doit donc avoir de solides compétences en facilitation : faciliter les ateliers pour prendre de bonnes décisions, pour trouver des solutions aux problèmes rencontrés, organiser des retours d’expérience et mettre en place l’amélioration continue.

Un bon coach d’entreprise doit savoir également accompagner les personnes et les équipes lors de cette phase de transition : les aider à redéfinir leurs “raison d’être” dans la nouvelle organisation, les aider à définir un plan d’action pour retrouver leurs places puis les suivre dans la mise en place de ces actions. Si certains “early adopters” trouveront immédiatement leurs nouvelles places, le coach d’entreprise doit accompagner ceux ayant plus de difficultés à changer de rôles, de responsabilités, d’environnements, à être engagés dans cette transformation.

4 compétences clés

En synthèse un bon coach d’entreprise se doit d’avoir 4 compétences clés, s’équilibrant entre

Transmission :

  • Coach formateur
  • Coach mentor

et Accompagnement :

  • Coach facilitateur
  • Coach individuel et d’équipe

Et bien entendu avoir une bonne dose d’empathie et d’humanisme …